« KIDS HATE U » : « Les enfants vous détestent »


Si vous pensez qu’en vacances les enfants aiment sourire jusqu’aux oreilles pendant des minutes entières pour enrichir votre collection de belles photos estivales, vous vous trompez surement. Ils ont mieux à faire. Mais quoi ?


Dans l’intimité de ma famille, des petites filles bien habituées à ma présence ne semblent pas remarquer mon appareil.

Tandis qu’elles façonnent leurs propres univers, elles restent naturelles et spontanées devant l’objectif, contrairement aux adultes.


De l’argentique au numérique, j’explore ce monde de l’enfance, intrigant, je cherche à saisir ces instants d’absence, éphémères, à la frontière avec la civilisation étrangère du monde des adultes.


Les bambines exclues divaguent dans divers horizons, déchiffrent tant bien que mal ces codes d’adultes obscurs et lointains. Malgré tout, cette distance laisse une empreinte de rébellion, signe d’un mépris silencieux. Aucun adulte dans leur monde ne leur impose un sourire obligatoire.


Aujourd’hui, je suis passée de l’autre côté de cette barrière. Je repense alors aux grandes personnes qui ne pouvaient comprendre la nécessité de me créer une coquille protectrice, un univers coloré, nourri de minuscules détails de vie.


A travers les lieux marquants de mon enfance, les images capturent des instants précieux et fugaces de l’univers de ces fillettes à travers l’imaginaire photographique dans lequel je m’évade…

Using Format